Eté 2013

Côté vigne :

La période estivale est synonyme de nombreux travaux en viticulture.
Après l’ébourgeonnage qui consiste à enlever les rameaux inutiles, nous procédons au palissage. Cette opération permet de bien répartir les rameaux entre les fils ce qui est essentiel pour bien orienter la végétation sur toute la surface désirée.
L’écimage et le rognage consistent à couper les hauts et les côtés des brins ce qui oriente la sève dans la végétation plus ancienne et les raisins.
Plusieurs tontes sont aussi nécessaires pour limiter l’influence néfaste des mauvaises herbes.
Dans une logique de réduction des intrants nous utilisons quand cela est possible du thé de compost (solution de macération de nombreux agents naturels).
A chaque nouvelle saison estivale nous essayons d’augmenter la surface sur laquelle nous travaillons les sols. Un travail nécessitant de régler précisément ses charrues afin d’optimiser l’efficacité à chaque passage de tracteur. Plusieurs saisons ont été nécessaires pour améliorer cette pratique.
Sur la photo l’outil inter ceps permettant de détruire les herbes entres les pieds de vigne. Entre Mai et Août cinq à six passages sont nécessaires.

Côté vin :

Avec les vendanges tardives cette année le travail en cave consiste à effectuer le remuage, le dégorgement, l’habillage des bouteilles mais aussi à la réception des clients et à la préparation des commandes.
Le nettoyage des cuves ainsi que la mise en place de nos fûts de chêne vont permettre de réceptionner la nouvelle vendange certes tardive mais prometteuse…